La peur et le chien

Sylvie Ducret - comportementaliste canin en Alsace - peur d'un chien

Comment le chien manifeste-t-il sa peur ?

Le chien a différents moyens de nous montrer qu'il a peur de quelqu'un, d'un animal ou de quelque chose. Cependant, tous les chiens ne manifesteront pas leur peur de la même manière.

Les bruitages

Un chien qui a peur peut se mettre à :

grogner : ainsi, il menace l'objet de sa peur pour tenter de la faire s'éloigner. Ce grognement sera différent d'un grognement de jeu par exemple ;
aboyer : ainsi, le chien cherche à impressionner l'objet de la peur et à lui exprimer le plus clairement possible qu'il a peur. tout comme le grognement, l'aboiement de peur est différent de celui du jeu, de l'appel ou de la menace - l'aboiement de peur est souvent long et intense ;
gémir : ainsi, le chien exprime vocalement à ses maîtres qu'il a peur.

Mais ces "bruitages" s'accompagnent naturellement d'autres manifestations :

Par son attitude corporelle

Dans le chapitre Communiquer avec son chien, nous avons pu voir comment le chien utilise son corps pour communiquer. Pour ce qui concerne la peur, les attitudes corporelles peuvent être les suivantes :

concernant les mimiques faciales :

                  
Mimiques liées à une menace de plus en plus dangereuse


                  
Mimiques montrant la soumission à l'objet de la peur

Concernant les mouvements de la queue :

                                    


  - Concernant l'attitude générale du corps :


Attitude ambivalente : peur + menace

Un chien qui menace comme sur les premiers dessins est très dangereux : à tout moment, il peut passer de la menace à l'attaque avec souvent morsure (parfois grave) - cf. Les conduites agressives. Il faut donc à tout prix éloigner l'objet de la peur du chien, afin de permettre à celui-ci de reprendre confiance en lui et de se calmer.

Par ses mouvements dans l'espace

Un chien qui a peur peut avoir 2 attitudes pour exprimer sa peur :

l'immobilisme : celui-ci est accompagné d'attitudes corporelles de soumission et montre que le chien va subir la situation comme une très forte contrainte ;

le recul : il peut être associé à des attitudes corporelles de soumission et / ou de menace. Là aussi, le chien montre comme il peut que la situation est très difficile pour lui et qu'il ne sait pas comment y faire face.

Bien entendu, le chien utilise à la fois sa voix, les attitudes corporelles et les mouvements dans l'espace pour exprimer ses peurs. Et il mettra plus ou moins l'accent sur l'une ou l'autre attitude en fonction de l'intensité de la peur qu'il vit. De même, certains chiens expriment peu leur peur, alors que d'autres vont très vite la montrer avec beaucoup d'énergie. C'est donc à nous, leurs "protecteurs", de comprendre que notre chien a peur et de faire en sorte que sa peur diminue - cf. Comment apprendre au chien qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur ?