Premières leçons du chiot

Lorsque votre chiot arrive à la maison, il a généralement entre 8 et 12 semaines. A cet âge, il veut tout découvrir et sa curiosité a, pour un court moment encore (jusqu'à environ 12 à 14 semaines), car après 14 semaines, la peur aura pris le dessus sur l'envie de découvertes et les choses nouvelles (bruits, objets, environnements, animaux) feront plus peur, ce qui rendra le chiot beaucoup plus craintif.

Vous avez ainsi un petit temps pour permettre à votre chiot de connaître un maximum de nouvelles choses : cela va de la nouvelle demeure aux nouveaux bruits (aspirateur, eau qui coule, pétards, métaux, circulation des véhicules à moteur), nouveaux objets (jouets divers, vélos, objets de la maison et de l'extérieur), nouvelles odeurs (cuisine "humaine", oxyde de carbone issu des véhicules à moteur, odeurs environnantes de la ville, de la forêt, des champs, personnes familières et étrangères), à des revêtements (moquette, lino, goudron, gazon, cailloux, métal) et aux animaux (chiens de races, tailles et volumes différents, chats, furets, lapins).

Il arrive souvent que, voyant votre petit bout de choux fragile et sans défenses, vous hésitiez à le mettre rapidement en contact avec les environnements extérieurs. Certes, à 2 ou 3 mois, le chiot n'est pas capable de faire une ballade d'une heure. Par contre, jouer quelques minutes avec des copains (autres chiens ou autres animaux), aller un peu dans tous les coins (centre ville, quartier, forêt, champs) lui sont très bénéfiques, car ce sont ces petits moments qui vont lui permettre, plus tard, de ne pas craindre l'inconnu.

Ainsi, un chiot qui aura, très tôt, été mis en contact avec des environnements variés et avec plein de découvertes à faire a bien plus d'atouts pour affronter les évolutions qu'il connaîtra durant toute sa vie. De même, un chiot mis dès l'âge de 8 semaines en contact avec d'autres chiens de taille et de volume différents n'aura pas peur des chiens qu'il croisera tout au long des ballades et visites futures.

Bien sûr, toutes ces découvertes doivent bien se passer : une expérience négative entraînera chez le chiot une peur certaine qui peut durer très longtemps (plus ou moins : si vous lui montrez avec patience que cet objet n'est réellement pas un danger pour le chien, ce dernier peut, petit à petit, en avoir moins peur).

Les premières semaines que vous passez avec votre chiot constituent donc ses premiers apprentissages. Il vous appartient donc de commencer au mieux votre relation avec lui et de lui apprendre déjà les bases de sa future obéissance, à savoir : son nom, le terme "non" (seul terme toujours négatif pour le chien) et le terme que vous utiliserez toujours pour rappeler votre chien (viens, viens ici, au pied ou autre). En ce qui concerne le rappel, plus tôt le chiot apprend que "viens" = je reviens vers mon maître = j'y obtiens quelque chose de très intéressant (jouet, caresses, compliments), plus vite vous pourrez laisser votre chien gambader dans les champs en toute liberté, car il sera alors peu réfractaire au retour (qui est souvent associé à une remise en laisse et donc à une fin de récréation).

1727495 visites depuis oct 07 - mise à jour : 06-05-21

©2021sylvie ducret

mentions légales

réalisation MiD