Article paru dans le Z'ANIMOS du 1er mars 2004

Comportementaliste canin en Alsace "Bêêêêh ... il prend l'autre pour une femelle ou quoi ???"
Non, cette attitude n'a rien de sexuel. En fait, le chien du dessus est en train de dominer l'autre en l'empêchant de bouger ... il s'agit donc ici d'un comportement hiérarchique "non violent" mais très efficace.


Comportementaliste canin en AlsaceCette attitude est la posture d'appel au jeu la plus claire : le chien baisse les antérieurs et remue de la queue tout en fixant la personne ou le chien avec qui il veut jouer. Cette posture lui permet aussi, lorsqu'il est menacé, d'apaiser la situation et de la tourner en partie de jeu.


Comportementaliste canin en Alsace Le chien dominé adopte ici la posture la plus explicite pour le chien dominant : il lui montre ses attributs et ne bouge plus. Cela va parfois jusqu'à s'uriner dessus lorsque le chien dominé veut montrer qu'il ne cherche pas du tout à être le chef.


Comportementaliste canin en Alsace "Mais il va manger le lapin !!!"
Non, en fait le chien a ici une attitude d'appel au jeu vis-à-vis du lapin. Ceci se remarque par le fait qu'il a les oreilles en arrière et la queue qui remue vivement. En fait, il adapte son appel à la taille du lapin qui, petit à petit, comprend le message du "monstre" et joue avec.


Comportementaliste canin en Alsace "Mais ils vont se mordre !!!"
Il y a peu de risques de morsure dans une telle situation, car la plupart du temps, cette posture est une partie de jeu, vive, mais sans risque pour les chiens, car ils savent s'arrêter sans blesser l'autre. Il s'agit là d'une bagarre très bruyante, mais très souvent sans conséquence.


Comportementaliste canin en Alsace "Aaaahh, c'est dégoûtant, arrête ça !!!"
En fait, il n'y a rien de dégoûtant pour les chiens à se sentir le derrière. Sous la queue se trouvent les glandes anales qui sécrètent les odeurs du chien, autrement dit sa "carte d'identité". L'autre peut, en les reniflant, savoir à qui il a à faire : chien peureux, confiant, malade, etc.


Comportementaliste canin en Alsace On voit là un chien qui appelle l'autre à jouer, mais le labrador ne veut plus. Cela se voit par son attitude plus immobile : il ne remue pas de la queue et cherche à s'éloigner du doberman. Cette situation peut se produire lorsqu'un chien est sans cesse "harcelé" par celui qui ne veut pas s'arrêter de jouer.


La manière dont ce garçon se présente au chien est la meilleure attitude : il lui tend la main sans aucune hésitation et ne l'amène pas par dessus la tête, mais devant le museau, ce qui permet au chien de savoir qui est en face de lui. En effet, notre "carte d'identité" se trouve entre autres dans le creux de notre main.


Sylvie DUCRET

1701986 visites depuis oct 07 - mise à jour : 06-05-21

©2021sylvie ducret

mentions légales

réalisation MiD