17, 18 et 19 septembre 2021 :: salon Bi'Obernai
Je serai présente au salon Bi’Obernai qui se tiendra les 17, 18 et 19/09/2021 de 10 h à 19 h pour vous conseiller en ma qualité d’éducateur canin et comportementaliste, que ce soit pour l’achat ou l’adoption d’un chien ou pour résoudre des problématiques que vous vivez avec votre ami à poils, à la maison et / ou en balades. Je pourrai aussi vous présenter les produits LUPOVET (pour les chiens) et CATSMOUSE (pour les chats), qui bénéficient tous deux d’une éco-certification européenne et sont des produits sans chimie, sans céréales néfastes (ni maïs, ni blé) et répondent aux besoins nutritionnels de vos amis à 4 pattes

7 septembre 2021 :: interview
Mise ne ligne de ma dernière interview en alsacien concernant mon métier de comportementaliste (c’est sous-titré en français !)
Voir la vidéo

Voir toutes les nouvelles...

Alimentation pour chiens Lupovet

Ma revue de presse


Reportages télévisuels sur mon activité


Z'Animos du 1er décembre 2003

Comportementaliste, z'est quoi ça … ?

En quoi consiste son travail ? Quelles sont les compétences demandées pour cette profession ?  Pour répondre à cette question, Sylvie DUCRET, comportementaliste sur la région strasbourgeoise, nous explique en quoi consiste son travail et l'aide qu'elle peut vous apporter.

De par ses études en éthologie, une science qui a pour objet l'étude des activités, des mœurs et du comportement animal, le comportementaliste est spécialisé dans la relation entre l'Homme et l'animal. Ainsi, ce spécialiste est en mesure d'interpréter le comportement du chie, d'identifier et de comprendre un problème et sa cause pour apporter une solution corrective. Il peut conseiller le maître de l'animal pour que son comportement soit plus compréhensible pour ce dernier.

Ainsi, Sylvie DUCRET, spécialiste du comportement canin, peut vous expliquer par exemple :

Lorsque le maître du chien veut s'imposer en tant que "chef" par un dressage, mais qu'en contre partie et dans les faits il laisse son chien choisir lui-même où il désire s'endormir, ainsi que la décision dans un bon nombre d'actions, il y a incohérence.

Car lorsque le chien "fait ce qu'il veut", cela signifie pour lui qu'il a la décision et donc qu'il est le dirigeant, donc le maître ! L'Homme ne pourra alors obtenir de son chien qu'une obéissance très incertaine, en fonction de la bonne volonté de ce dernier.

Le comportementaliste peut aider le maître à instaurer un contexte hiérarchique plus en rapport avec ce qu'il cherche à obtenir : il impose des limites précises à l'animal, qui n'aura dès lors plus le pouvoir de décision et ne sera plus dominant dans le groupe (la famille). Ainsi, par le biais de quelques entretiens avec le propriétaire de l'animal, le comportementaliste permet au maître d'harmoniser sa relation avec l'animal en comprenant mieux sa psychologie et en adoptant les attitudes que celui-ci sait interpréter.

Autrement dit, les maîtres apprennent à "penser" comme le chien, le chien n'ayant pas la capacité de "penser" comme un humain. Ainsi, tout comportement gênant qui ne relève pas d'un problème physique, comme une douleur ou une maladie, pour lesquels seul le vétérinaire pourra vous aider, vous amènera à consulter un comportementaliste.

Le comportementaliste peut aussi vous aider à titre préventif : avant d'accueillir chez soi un chiot ou même un chien adulte, on peut être averti afin d'éviter de faire certaines erreurs. Le comportementaliste vous explique ainsi comment faire en sorte que le chiot devienne un "bon chien" parce qu'il sera "bien dans sa tête".

Lors de réunions d'informations et par d'autres moyens de communication comme les médias, il peut vous expliquer comment ne pas prendre de risques face aux réactions que peut avoir un chien face à l'attitude d'un enfant turbulent avec l'animal : si l'enfant contrarie le chien, ce dernier va le lui signifier. Si l'enfant ne le comprend pas, il continuera à ennuyer le chien jusqu'à risquer de se faire mordre … A qui la faute ?

Le comportementaliste vous apporte des réponses quant aux attitudes à adopter ou à éviter en fonction des situations que vous vivez avec votre animal de compagnie : en ballade, à la maison, avec des visiteurs, avec des enfants …, mais aussi sur des questions de civisme comme le respect des autres par le ramassage des crottes, le respect des lois en vigueur ou tout simplement sur l'apprentissage d'une meilleure gestion de sa propre peur au moment de croiser un chien inconnu dans la rue !

Sylvie DUCRET, comportementaliste

1727531 visites depuis oct 07 - mise à jour : 06-05-21

©2021sylvie ducret

mentions légales

réalisation MiD