17, 18 et 19 septembre 2021 :: salon Bi'Obernai
Je serai présente au salon Bi’Obernai qui se tiendra les 17, 18 et 19/09/2021 de 10 h à 19 h pour vous conseiller en ma qualité d’éducateur canin et comportementaliste, que ce soit pour l’achat ou l’adoption d’un chien ou pour résoudre des problématiques que vous vivez avec votre ami à poils, à la maison et / ou en balades. Je pourrai aussi vous présenter les produits LUPOVET (pour les chiens) et CATSMOUSE (pour les chats), qui bénéficient tous deux d’une éco-certification européenne et sont des produits sans chimie, sans céréales néfastes (ni maïs, ni blé) et répondent aux besoins nutritionnels de vos amis à 4 pattes

7 septembre 2021 :: interview
Mise ne ligne de ma dernière interview en alsacien concernant mon métier de comportementaliste (c’est sous-titré en français !)
Voir la vidéo

Voir toutes les nouvelles...

Alimentation pour chiens Lupovet

Ma revue de presse


Reportages télévisuels sur mon activité


Dernières Nouvelles d'Alsace du 21 juillet 2017, Strasbourg Sud

Deux éducatrices canines ont sillonné les rues de Fegersheim avec leurs labradors pour sensibiliser au problème des déjections canines laissées sur le pavé.

Sylvie Ducret Comportementaliste canin en Alsace

Comme bon nombre de communes, Fegersheim-Ohnheim est confrontée au problème des déjections canines non ramassées. Le sujet revient à chaque rencontre citoyenne organisée par la municipalité. Sylvie et Gwendoline ont donc été mandatées par les services de l’Eurométropole pour aller à la rencontre des maîtres.

« Quand l’animal fait, ils tournent la tête. Ils n’assument même pas »

Sur un circuit tracé aux endroits les plus critiques, les deux éducatrices canines (l’une titulaire, l’autre en formation) promènent leurs labradors, Marzhin et Goofy.
« Avec nos gilets orange, les gens nous voient arriver de loin. On nous prend parfois pour la police », sourit Sylvie Ducret. Gwendoline discute avec un riverain : « Est-ce que vous savez où se trouvent les sacs ? Comment procédez-vous pour ramasser les déjections du chien ? » :
« Ma chienne a été dressée toute petite et fait ses besoins exclusivement dans une canisette à la maison », répond le passant, son berger allemand au bout de la laisse.

Quelques dizaines de mètres plus loin, deux hommes promènent leurs toutous. S’ils disent ramasser les déjections de leur animal, ils regrettent vigoureusement le manque de civisme d’autres maîtres. « Là où on habite, c’est la catastrophe. Ils sont en voiture, ils lâchent leur clébard qui va faire sa crotte n’importe où… Ils sont au téléphone et font semblant de ne pas avoir vu. » « Je déplore le comportement des maîtres, renchérit son ami. Ils laissent leur chien divaguer sans laisse et quand l’animal fait, ils tournent la tête. Ils n’assument même pas. »

La municipalité révèle que 200 000 sacs sont distribués chaque année sur le territoire de la commune en une quarantaine de points de retrait différents. « Lorsque l’on met des sachets à disposition, c’est quand même de la mauvaise volonté si on ne fait pas l’effort de ramasser, remarque un riverain. Il y a des endroits où c’est vraiment marquant. »

Le parc de l’Araignée, rue du Bourg, est l’un de ceux-là. Sylvie suggère « d’y installer une poubelle à chaque extrémité du parc ». « Comme ça, les gens n’auront plus d’excuse quand ils ne ramasseront pas », argumente l’éducatrice canine.

« Ce qui marche bien aussi, ce sont les canisites et les aires d’ébats où les chiens peuvent être en liberté. Mais il faut à tout prix que l’espace soit grand pour être efficace. Lorsque le canisite est petit, l’animal est vite incommodé par les odeurs. »

Les deux éducatrices canines effectueront deux autres tournées dans la commune le 24 juillet de 12h à 14h et le 27 juillet de 16 à 19h.

1727573 visites depuis oct 07 - mise à jour : 06-05-21

©2021sylvie ducret

mentions légales

réalisation MiD