Les différentes causes d'agression

K. E. Moyer en a observé et établi, en 1969, une classification, dont voici les plus courantes :

L'agression causée par la douleur, l'irritation

Ce type d'agressions est constaté dans des situations où le chien a mal. Il tente alors de se soustraire à cette douleur provoquée par une menace, puis, si cela ne suffit pas, par une agression.

Les douleurs du chien peuvent être provoquées :

soit parce que le chien souffre (arthrose, maladie) : parfois, un simple toucher suffit à faire bondir le chien. Dans ce cas, il vaut mieux aller voir le vétérinaire qui vous aidera, dans la mesure du possible, à soulager l'animal ;

soit parce que l'individu qui touche l'animal lui fait mal : c'est souvent le cas des jeunes enfants qui tirent les poils, la queue, les oreilles du chien. Ce dernier va le supporter un certain temps (parce que cela vient d'un enfant), mais va vite signifier son impatience à voir cette douleur s'arrêter. Là encore, le chien va d'abord menacer (grognement, retroussement des babines, fuite vers un autre endroit pour avoir la paix) ; si ces menaces restent sans suite favorable pour le chien, il va, pour faire cesser la douleur, être amené à agresser l'enfant. Cette agression est très fréquente et représente un gros pourcentage de morsure sur enfant : c'est pourquoi il est largement conseillé de ne pas laisser un jeune enfant seul avec le chien, l'enfant n'étant pas en mesure d'interpréter la menace du chien, ce qui le met en danger ;

soit parce qu'une situation douloureuse se répète (une personne marche sur la queue du chien) : à force, le chien va chercher à anticiper la douleur en prévenant lorsque la situation tend à se présenter, puis en mordant avant d'avoir mal.

1736292 visites depuis oct 07 - mise à jour : 06-05-21

©2021sylvie ducret

mentions légales

réalisation MiD